Prières pour celles qui furent volées couverture

Écrit le 17 Sep 2014 | Catégorie : Coup de coeur - Rentrée Littéraire 2014

Prières pour celles qui furent volées


Auteur

Marie-Paule - Librairie Develay

Ladydi, 14 ans, l’héroïne de ce roman, malgré son prénom, est à mille lieux d’une vie princière. Son quotidien, comme celui de toutes les filles de son entourage, est un combat permanent pour échapper aux barons de la drogue. En effet, ceux-ci font régulièrement des descentes pour kidnapper les filles et en faire des esclaves sexuelles. Du coup, elles sont forcées de se cacher et de se déguiser en garçon le plus longtemps possible.
Ce livre restitue très bien l’atmosphère étouffante et le climat de peur qui règne dans ces montagnes du Mexique où forcément les rares habitants rêvent d’un ailleurs pour fuir la violence.

Marie-Paule

Présentation :

Ladydi, quatorze ans, est née dans un monde où il ne fait pas bon être une fille. Dans les montagnes du Guerrero au Mexique, les femmes doivent apprendre à se débrouiller seules, car les hommes ont les uns après les autres quitté cette région pour une vie meilleure. Les barons de la drogue y règnent sans partage. Les mères déguisent leurs filles en garçons ou les enlaidissent pour leur éviter de tomber dans les griffes des cartels qui les « volent ». Et lorsque les 4X4 patrouillent dans les villages, Ladydi et ses amies se cachent dans des trous creusés dans les arrière-cours, pareilles à des animaux qui détalent pour se mettre en sécurité.

Alors que la mère de Ladydi attend en vain le retour de son mari, la jeune fille et ses amies rêvent à un avenir plein de promesses, qui ne serait pas uniquement affaire de survie.Portrait saisissant de femmes sur fond de guerre perdue d’avance, Prières pour celles qui furent volées, écrit dans une langue brûlante et charnelle, est une histoire inoubliable d’amitié, de famille et de courage.

Dans un village du Guerreo, non loin d’Acapulco, Ladydi, Paula, Maria et Estefani vivent dans la peur avec leurs mères respectives : le village a peu à peu été déserté par les hommes car dans cette région où sévit la loi des cartels de la drogue, les hommes sont embrigadés par les narcotrafiquants ou fuient, à Mexico, Tijuana, ou plus loin.


details livre

Détails du livre

Titre :
Les mots qu’on ne dit pas
Auteur :
Jennifer Clement
Editeur :
FLAMMARION
Pages :
272
ISBN13 :
978-2081314276

Biographie de l'auteur

Biographie de l'auteur

Jennifer Clement est née dans le Connecticut mais ses parents ont déménagé à Mexico alors qu’elle n’avait qu’un an.
Prières pour celles qui furent volées a reçu un accueil enthousiasme.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *