Écrit le 17 Déc 2014 | Catégorie : Coup de coeur

Tristesse de la terre : Une histoire de Buffalo Bill Cody


Auteur

Elsa - Develay

Entre roman et essai, Eric Vuillard nous invite à découvrir l'histoire de Buffalo Bill et de son show.
L'auteur s'interroge sur la portée de ce spectacle et son incidence sur tout un peuple : "il fallait stupéfier le public par une intuition de la souffrance et de la mort qui ne le quitterait plus."
En plus d'être magnifiquement écrit, le texte est accompagné de photos qui accentuent sa profondeur.

Elsa

Présentation :

Alors, le rêve reprend. Des centaines de cavaliers galopent, soulevant des nuages de poussière. On a bien arrosé la piste avec de l’eau, mais on n’y peut rien, le soleil cogne. L’étonnement grandit, les cavaliers sont innombrables, on se demande combien peuvent tenir dans l’arène. C’est qu’elle fait cent mètres de long et cinquante de large ! Les spectateurs applaudissent et hurlent. La foule regarde passer ce simulacre d’un régiment américain, les yeux sortis du crâne. Les enfants poussent pour mieux voir. Le coeur bat. On va enfin connaître la vérité.

Tristesse de la terre est un récit superbement construit. La construction classique un peu scolaire est relevée par un style narratif et poétique faisant de la démonstration une histoire intéressante et touchante.
Eric Vuillard évoque dans un premier temps l’art du spectacle pour ensuite nous faire comprendre les risques d’un tel succès et élargir enfin le débat en philosophant sur la beauté de l’éphémère.


details livre

Détails du livre

Titre :
Tristesse de la terre : Une histoire de Buffalo Bill Cody
Auteur :
Eric Vuillard
Editeur :
Actes Sud Editions
Pages :
176
ISBN13 :
978-2330035990

Biographie de l'auteur

Biographie de l'auteur

Il publie un premier récit en 1999, puis deux livres aux tons poétiques (dont Tohu), et un roman épique, sur la conquête du Pérou par Pizarre et la chute de l'Empire inca, Conquistadors, en 2009. Conquistadors a reçu le Prix Ignatius J. Reilly 20103. En 2012, il reçoit le Prix franco-allemand Franz Hessel pour La Bataille d'Occident et Congo, puis le prix Valery-Larbaud 2013 pour les mêmes livres.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *